TPB AFK:
The Pirate Bay Away From Keyboard

Napster

Shawn Fanning, John Fanning et Sean Parker, trois étudiants américains, fondent Napster en 1999. Grâce à cette plate-forme, pour la première fois, il est possible de partager facilement des fichiers MP3 sur le Net. Une véritable bourse d’échange de fichiers musicaux voit le jour. Le tout est rendu possible grâce au processus peer-to-peer : tous les ordinateurs sur lesquels le logiciel Napster est installé sont mis en réseau à travers un serveur central.

Les données ne sont pas stockées sur le serveur de Napster mais sur différents ordinateurs privés. Si un internaute a envie de télécharger « Imagine » de John Lennon, Napster passe en revue tous les ordinateurs connectés pour trouver ce titre. L’internaute télécharge alors « Imagine » directement à partir du disque dur de l’ordinateur d’un autre utilisateur. L’utilisation de Napster est élémentaire, si bien qu’en peu de temps, des millions d’internautes vont échanger des fichiers via cette plate-forme.

Et comme il s’agit le plus souvent de chansons ou de films protégés par le droit d’auteur, plusieurs groupes et labels portent plainte contre ce site d’échange. Le procès dure près de deux ans. En 2001, un tribunal américain décide de fermer Napster et accorde 26 millions de $ de dommages et intérêts à l’industrie musicale. Une fois le jugement rendu, le groupe allemand Bertelsmann envisage de reprendre Napster pour en faire un système d’échange légal. A deux doigts de réussir, Bertelsmann échoue également en justice. La marque Napster et son logo existent encore, ils ont été rachetés par d’autres entreprises.

Powered By LinkLib.